Historique

Crupet​

Un des plus beaux villages de Wallonie (Les Plus Beaux Villages de Wallonie) se trouve dans la province belge de Namur : le village de Crupet (commune d’Assesse). Outre sa beauté naturelle, Crupet possède un patrimoine national exceptionnel, à savoir la tour médiévale fortifiée la plus remarquable et la mieux conservée de Belgique. Le Donjon de Crupet (aussi connu sous le nom de Château de Crupet, Château des Carondelet ou, en néerlandais, Kasteel Carondelet) est situé dans la vallée et date du XIIIe siècle.

La Seigneurie Crupet

L’origine du Donjon de Crupet remonte à la première moitié du XIIIe siècle. Le domaine féodal de Crupet est mentionné dans les textes dès 1278 sous le nom de « Seigneurie Crupet ». Peu de temps après, en 1304, il est fait mention pour la première fois d’un bâtiment actuel : Mannoir de Cripeit. Il s’agit d’un donjon imposant et de sa ferme, construite en colombages et entourée de profondes douves. D’autres bâtiments sont bientôt ajoutés aux édifices, qui appartenaient alors au Comte de Luxembourg, formant ainsi un château entier. Au XIVe siècle, ce domaine fortifié est remis au prince-évêque de Liège.
Bois - Jean de Flandre
Bois - Philippe Le Bel Roi de France 1286-1314
Bois - Comte de Luxembourg

La famille Carondelet

En 1549, la famille Carondelet devient propriétaire du château, qui prend une forme particulière grâce à leurs efforts : une tour d’escalier est adjointe au donjon. La famille fait également une autre modification au niveau de la partie en saillie de la tour, ornée de colombages. Cette partie est reconstruite en pierre. De plus, ils transforment le domaine en un château habitable avec ses propres terres. Jusqu’en 1621, la famille Carondelet reste propriétaire de « La Seigneurie ». Leurs armoiries sont toujours représentées sur le portail d’entrée du château entouré de douves. Le Donjon de Crupet est proche du charmant centre du village. L’église gothique du village abrite de nombreuses pierres tombales des anciens seigneurs de Crupet.

Révolution Française

En 1629 (ou 1667, les sources sont confuses), le domaine devient la propriété de la famille Merode. Ceux-ci restent dans le château jusqu’à la Révolution française. Par héritage et mariage, le Comte de Thiennes, et plus tard le marquis de La Boëssière, en deviennent propriétaires.

L’architecte bruxellois

Le château a toujours appartenu à la noblesse. Et ce jusqu’en 1925 où, après avoir servi de ferme pendant de nombreuses années, il est acheté par l’architecte Adrien Blomme. Cet architecte bruxellois, qui a quelques bâtiments Art Déco à son actif, a restauré le donjon ainsi que les dépendances et les a dotés du confort de vie du XXe siècle. Les descendants de l’architecte demeurent dans le château pendant de nombreuses années.
Situation 2009

2009 - 2019

Depuis 2009, le domaine du château et son magnifique donjon appartiennent à la famille de Bever. Ces dernières années, ils ont tout mis en œuvre pour restaurer le donjon, la ferme du château, la grande grange et les dépendances dans les règles de l’art. Ils ont également voulu y apporter tout le confort moderne. Une grande attention a également été apportée au domaine lui-même : le jardin du château a été entièrement rénové, les arbres et arbustes ont été taillés et des nénuphars fleurissent à nouveau dans l’étang du château. Grâce à un travail de collaboration avec une équipe de différents spécialistes, archéologues et historiens, le Donjon médiéval de Crupet se reflète avec fierté dans l’eau.

Situation 2019